Expérimentions LORA

La modulation LORA, développée pour l’IoT (Internet of Things – l’internet des objets), permet de repenser la remontée de data en bas débit pour des applications de géolocalisation ou de mesures par exemple. Les caractéristiques principales de cette techno sont :

  • L’utilisation de modulation très résistantes permettant un décodage même avec des SNR catastrophiques
  • L’utilisation de codes d’étalement orthogonaux
  • La mise en jeu de puissance d’émission très faibles

Voici un support de cours réalisé par Sylvain Montagny (Université Savoie Mont Blanc), ce document est une très bonne base explicative pour comprendre LORA, LORAWAN et l’IoT en général.

Voici un autre document du CNAM très intéressant avec un grand nombre de références en fin de présentation.

En Europe, la bande de fréquence dédiée à ces applications est la bande ISM 868 MHz non soumise à licence (mais il y a des limitations en terme d’occupation de fréquence à respecter).

Les radioamateurs ont l’avantage de disposer de bandes de fréquences pour leurs propres usages, avec la désignation par l’IARU d’une fréquence LORA sur 70cm permettant des applications d’APRS et de transmission de données (météo, supervision).

Le projet suivant permet d’expérimenter à moindre frais et de se rendre compte de l’efficacité de ce protocole. Je concentre ici des infos mais je ne suis pas le développeur des programmes utilisés. Merci à F4EWI, F4WAT et OE5BPA.

  • La Gateway utilise un module TTGO LoRa V2.1.6 qui se connecte en wifi à internet pour accéder au serveur aprs
  • Le Tracker utilise un module TTGO t-beam V1.1 qui peut être complètement autonome et qui intègre un récepteur GPS

F4EWI a détaillé ici toutes les étapes de configuration des 2 platines.

F4WAT propose des améliorations sur la Gateway (pour remonter le SNR et le RSSI vers le serveur APRS) et sur le Tracker (pour pouvoir envoyer la position à la demande) -> le GitHub de F4WAT et son site web.