Vacances à la Réunion

Premières grandes vacances en famille sur l’île de la Réunion :

Vue sur le Grand Benare depuis le piton Maïdo

Première journée, premier contact avec les paysages uniques et verdoyants des fameux cirques. Le Piton Maïdo, sur les hauteurs de Saint Gilles, offre un point vue unique et très accessible sur le cirque de Mafate. Il faut y aller tôt, car l’activité thermique importante bouche souvent le paysage dès 10h certains jours. Le cirque en lui même n’est pas accessible en voiture mais uniquement à pied et en hélico pour les livraisons : ça sera pour une autre fois ! La longue crête à droite mène au Grand Bénare.

Les cascades de Tacamaca

La route de Takamaka s’enfonce profondément dans le relief du centre de l’île. C’est une vallée très encaissée, creusée par l’eau et l’activité volcanique. EDF a imprimé sa marque avec des installations hydroélectriques plus ou moins désaffectées pour certaines, mais le paysage n’en demeure pas moins étonnant avec ses vasques et ses cascades qui surgissent des faces végétales.

Coulées de laves sur le côté Ouest

Passé le Tremblet, la route traverse le déversoir du Piton de la Fournaise. Un no man’s land régulièrement balayé par les coulées de lave. Les contrastes sont saisissants : le bleu de l’océan, le vert de la végétation qui perce à nouveau et le noir et ocre de la lave figée. Dans les Alpes on a nos couloirs d’avalanches, la Réunion a ses déversoirs à lave !

Couché de soleil à Saint Leu

Saint Leu était un gros spot de surf avant le « dossier requin ». Quelques téméraires surfent encore « la Gauche de Saint Leu », mais on ne sent plus l’effervescence. Saint Leu reste une petite bourgade agréable et bien placée sur l’île pour rayonner vers les belles plages à lagon, le spot de parapente (quand les alizées ne rentrent pas trop fort), ou les cirques et le volcan grâce à la belle route des Tamarins. Notre camp de base était installé à Leu Pieds dans l’eau, au bord de l’océan et à cinq minutes des vendeurs de samoussas !

Culture de lentilles à Cilaos

Originalité de Cilaos : la culture de lentilles, ici à Ilet à Corde, village voisin de Cialos qu’on atteint en voiture par une route tortueuse, anciennement accessible, comme son nom l’indique, par un pont en cordages … Les lentilles agrémentent les traditionnels carris de viandes. A tester pour rester local !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s